QUI SOMMES-NOUS?

 

 Europe Ecologie

 

    L'écologie politique en marche  

  Nous sommes des fontenaysien(ne)s de tous milieux, âges, origines, professions et confessions. Nous sommes le groupe local Europe Ecologie-Les Verts (EELV) de Fontenay sous bois. A ce titre, le groupe est très représentatif de la population fontenaysienne. Beaucoup sont engagé(e)s dans la vie de notre ville, que ce soit dans les associations ou les institutions.

 

 Nous sommes tous motivés par un projet commun : L'écologie politique.

 

Nous nous retrouvons pour concevoir et défendre une vision humaine et durable de notre environnement et de notre ville.

  

 Fontenay-sous-Bois, ville verte, ville ouverte    

 

Notre groupe s’est construit  - pour sa composante "canal historique, les verts"- à l’occasion de l’élection municipale de 2001. Dans la dynamique de la « gauche plurielle », les militants écologiques ont constitué une liste autonome pour porter de manière explicite un programme municipal ambitieux en terme d’écologie politique et de renouvellement des pratiques politiques locales.


La liste « Fontenay ville ouverte » a porté au second tour une voix singulière, autonome et exigeante  au conseil municipal, acceptant, de fait, de siéger dans une opposition constructive avec deux conseillers municipaux.

 

L’audience électorale et les idées portées par le groupe n’ont pas cessé de croître.

 

Depuis 2004, aux différentes élections, le groupe a choisi de faire alliance avec des alliés naturels de gauche ou de faire liste autonome, avec le souci de peser concrètement sur la vie politique locale.

 

Pour nous,  les urgences environnementales et sociales exigent une forte cohérence entre discours et actions ; il est important que nos partenaires politiques ne l'oublient pas.

 Notre groupe s'est ouvert dès 2007 au "canal Europe-Ecologie"

A l’élection municipale de 2008, nous avons, dès le premier tour, fait liste commune avec l’ensemble des partenaires de gauche, regroupés autour de 140 propositions que nous avons largement contribué à définir et à orienter vers plus d’innovations et d’ambitions en terme d’urbanisme, d’écologie urbaine, de gestion énergétique et de repect humain.

 

Au soir des élections européennes de mai 2010 la liste d’Europe Ecologie de Fontenay-sous Bois, avec un score de 24,25 % est arrivée en tête des formations politiques, se présentant ce soir là comme la première force électorale de la ville.

 

Ce succès a permis à notre groupe de grandir, et d’aborder de manière très dynamique la fusion entre Europe Ecologie et les Verts par l'accueil de nombreux nouveaux adhérents depuis la fusion officielle des deux canaux "Europe Ecologie, Les Verts" en un seul, le 13 novembre 2010.

 

Nous avons désormais les moyens de développer des groupes thématiques qui réfléchissent aux enjeux et propositions  à mettre en œuvre pour Fontenay-sous-bois dans les prochaines années



  Nos élus sont

 

 - Madame ABEILLE Laurence -

 Adjointe au Maire chargée de l'Urbanisme

 élue au Conseil Régional
 

- Monsieur RATRON Julien -

 Adjoint au Maire chargé de l'Ecologie et développement durable -

 Adjoint de quartiers

 

- Madame XAMBEU Anne-Marie -

  Conseillère municipale déléguée aux circulations douces et transports locaux

 

- Monsieur BRUNET Marc -

  Conseiller municipal délégué au sport de haut niveau, à la lutte anti-dopage, et au handisport

 

- Monsieur VIENOT Pierre -

  Conseiller municipal délégué à l'économie de proximité et solidaire de Fontenay-sous-bois

   

 Si vous souhaitez entrer en contact avec nous, Fabienne Bihner, notre responsable de groupe est à votre écoute : fab.bihner@orange.fr

  Notre groupe est, bien entendu, affilié aux différentes instances d'EELV. Certains d'entre nous ont été au côté de Cécile Duflot, élue du Val de Marne quand elle s'est investie à la structuration de l'écologie politique. 

 En échos, Daniel Cohn-Bendit lançait "Horizon Ecologie", visant à ouvrir le parti Vert à des associatifs, syndicalistes ou des acteurs de la société civile.

Le rassemblement concrétisant ces ambitions prenant l'appelation d’Europe Ecologie.

 Le rassemblement se réalise autour de Sandrine BélierJosé Bové, Yannick Jadot, Eva Joly ou encore Michèle Rivasi.

 Le score obtenu aux européennes, avec 16,3% des voix n'est qu'à quelques dixièmes de la liste socialiste et en troisième position.

 Les Verts décident, pour consolider cette dynamique d’élargir le réseau et de le renouveler lors des élections régionales de 2010. Cécile Duflot, Philippe Meirieu, Laurence Vichnievsky, Augustin Legrand ou Robert Lion sont candidats, et les écologistes obtiennent 12,5% des voix, à nouveau en troisième position.

 Les deux « groupes », le parti Vert et ceux membres d’Europe Écologie entament alors un travail de fusion dans le but de créer un nouveau mouvement politique, plus élargi, notamment à l’approche des élections présidentielles et législatives de 2012 et des cantonales de mars 2011. 

 En Octobre 2010, à l’occasion des Assises Territoriales, les membres d’Europe Ecologie sont appelés à se prononcer sur les statuts et le manifeste du nouveau parti, qu’ils approuvent à respectivement 84% et 90%. Début novembre, les militants Verts approuvent la création du nouveau mouvement à partir des statuts et du manifeste votés précédemment, à 85,1% des voix (10% opposés).

 La création du nouveau mouvement se fait lors des Assises Constituantes de Lyon, le 9 novembre 2010.

 Après un discours remarqué de Nicolas Hulot en introduction, les principaux leaders écologistes entérinent la création du parti, autour du nom d’Europe Écologie - Les Verts (EELV), voté par 53,19% des militants.

 Parmi ces militants, se trouvaient donc, des fontenaysiens et fontenaysiennes prêts à unir leurs efforts et moyens pour que l'acte de "fusion dépassement" intervenu entre les verts et les membres d'Europe Ecologie soit mis en pratique immédiatement, chacun étant prêt à s'enrichir de ses différences plutôt qu'à entretenir de stériles querelles de chapelles.

  

  Europe Ecologie